Langeac est situé en Haute-Loire entre Brioude et Saugues sur les bords de l'Allier et sur le ligne de chemin de fer SNCF "Le Cévenol" qui relie Clermont-Ferrand à Marseille. Randonnées, VTT, musées, pêche, baignade, sports nautiques.

Blason de Langeac en Haute-Loire

Langeac
Alt. 496m

Langeac en Haute-LoirePetite ville agréable, avec quelques vieilles demeures. L'église gothique possède des stalles du XVIème siècle, une grille en fer forgé du XIVème et des fonts batismaux du XIIème siècle.

Au sud ensoleillé de l'Auvergne, à l'est de la Haute-Loire, à 1h de Clermont-Ferrand, 2h de Lyon, se trouve Langeac (chef-lieu de canton de 4300 habitants).

Ville d'histoire et de tradition, Langeac fut l'une des "treize bonnes villes d'Auvergne" à être représentée aux Etats-Généraux de la Province d'Auvergne. Un chapitre de chanoines de St Gal s'y établit au XIII' siècle. La ville s'entoure de fortifications percées de 7 portes dont une seule subsiste aujourd'hui. Le 13 août 1786, le Général Lafayette, glorieux libérateur de l'Amérique, devient Marquis de Langeac et vient faire sa visite aux habitants de la cité.

Langeac en Haute-LoireCette "Belle Journée" reconstituée depuis 1997 chaque année à la fin juillet, est l'occasion d'un hommage à la liberté en même temps qu'une grande fête populaire. Mais l'été à Langeac commence véritablement avec la Saint Gal, le 1er week-end de juillet. Tôt le matin, les jeunes gens se rendent en forêt de Pourcheresse pour y couper du feuillage pour les chars fleuris. On déguste des tripes afin de se donner du courage pour les 3 jours de fête à venir. Le folklore, danses costumées et musiques traditionnelles mêlées, est également au cœur de l'animation langeadoise.

Les marchés de pays sont hebdomadaires. Le commerce de centre-ville est animé et coloré. Le musée de Jacquemard de Langeac, situé dans une très belle bâtisse du XVI' siècle, place de l'église, évoque les souvenirs des mineurs, cheminots, brodeuse, dentellières. qui ont écrit l'histoire de la ville. La visite des expositions permanentes (peintures murales) et de la chapelle des enluminures s'impose.

Ville moderne, vivant aujourd'hui de l'industrie du bois, du plastique, de l'agroalimentaire, Langeac au coeur du Haut-Allier, à l'entrée des Gorges d'Allier, est aussi un site touristique exceptionnel agrémenté d'un étonnant micro-climat qui séduit les amoureux d'air pur, de montagne, de nature et de tranquillité. Les eaux vives de la rivière et l'escarpement des sentiers de randonnée sont cependant là pour rappeler que ce pays est aussi le paradis des amateurs de sensations fortes.

Langeac en Haute-LoireMonastère  Sainte-Catherine-de-Sienne
Fondée en 1623, la communauté compte parmi ses fondatrices une jeune fille du Puy en Velay, sœur Agnès de Jésus Galand. Née le 17 novembre 1602, elle est reçue dans l’Ordre de saint Dominique, comme tertiaire, en 1621. Elle aime à entourer les futures mamans de sa sollicitude. En 1623, elle participe à la fondation du Monastère Sainte-Catherine de Sienne à Langeac et revêt l’habit des moniales le 4 octobre. Dès 1627, elle exerce la charge de prieure. Par sa prière et ses conseils, elle va guider Jean-Jacques Olier vers la fondation des premiers séminaires de Saint-Sulpice. Elle meurt le 19 octobre 1634, laissant à ses sœurs la vocation particulière de prière pour les prêtres et pour la vie en ses commencements. Agnès a témoigné par sa vie que « Dieu aime toujours ». Elle nous rappelle l’amour de Dieu pour tous. Elle a été béatifiée à Rome le 20 novembre 1994. Les moniales dominicaines de Langeac restent profondément attachées à la figure d’Agnès et maintiennent vivant son héritage spirituel avec les soeurs dominicaines du Puy-en-Velay.

Langeac en Haute-LoireL'Allier naît en Lozère, au pied du Mourre-de-la-Gardelle (Moure de la Gardille). Non loin de Châteauneuf-de-Randon où mourut Du Guesclin pour avoir bu trop froid en plein été. Longé par la D906 qui épouse exactement ses tours et ses détours jusqu'à Langogne, il n'est ensuite accompagné que par la voie ferrée jusqu'à Alleyras en Haute-Loire. Sous Monistrol d'Allier, il s'élargit, joignant ses eaux à celles de l'Ance Après quoi, on découvre l'étrange chapelle troglodytique Sainte Madeleine. Plus bas, isolée en pleine campagne, entre le fleuve-rivière et les orgues basaltiques, la petite église Sainte-Marie-des-Chazes, énorme tête et courte queue. Saint-Arcons, village presque sans habitants excepté ceux du cimetière. Désordonné, pittoresque en diable, on vient de toute l'Europe l'admirer et le peindre. Près du pont, un musée du Fer-Blanc rapporte de l'or. Au-dessus de la rive gauche, entre terre et ciel, l'abbaye de Chanteuges. Elle fut habitée jadis par des moines-brigands qui détroussaient les voyageurs avec délicatesse en échange de leur bourse, ils leur conféraient une bénédiction. Méthode recommandable àtout gouvernement. "Gouverner, c'est voler ; mais il y faut la manière", conseille Albert Camus.

L'Allier s'élargit, embrasse l'île d'Amour où se blottissent les amoureux, atteint Langeac ; "De toutes les villes en ac, la plus célèbre c'est Langeac" chanta jadis un poète local qui n'en connaissait pas d'autre. Elle fut un fief du marquis de La Fayette qui, au retour de l'Amérique, y fit son entrée solennelle le 13 aout1786, monté sur un cheval bLanc, dans l'enthousiasme géneral. D'ici partaient jadis par flottage les sapins de la Margeride et par bateaux les meules de grès, une spécialité langeadoise.

Sur promontoire, Chilhac semble, tout Comme Chanteuges, un village aérien. Le versant tourné au Sud produit une végétation provençale : lavandes, myrte, lentisques.

Voici une autre volte à Lavoûte-Chilhac. Presque fermée, elle a la forme d'un trou de serrure, dont la boucle contient les restes d'une autre abbaye. Dans le trésor de l'église, un reliquaire ; dans le reliquaire, une image de la Vierge, haute de 15 millimetres. Le 8 juillet 1496, trois fillettes jouaient sur les bords de l'Allier à produire des étincelles en frappant des galets l'un contre l'autre. Une de ces pierres se fendit. Sur la tranche d'une moitié parurent la Vierge et son Enfant. Cette figurine fut placée dans une châsse de cuivre, prit comme nom Notre-Dame-Trouvée, et devint l'objet d'un culte qu'elle récompensa de nombreuses grâces. Il dure encore et sa fête le second dimanche de juillet, le plus proche du 8.

Ce blason a été réalisé par Infofiltrage pour le Projet Blasons de la Wikipédia francophone [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) ou CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons de Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ABlason_Langeac_43.svg

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Roujanel, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Valid XHTML 1.0 Transitional